La fois où la location de conteneurs a sauvé mon entreprise

En tant qu’entrepreneur en construction, je suis quelqu’un de très occupé. En effet, la journée commence très tôt le matin et finit à l’heure du souper. Dans ce monde, il n’est pas rare de faire jusqu’à 12 heures de travail par jour. Par conséquent, je dois constamment être à la recherche de moyens pour améliorer la productivité de mon équipe et pour réduire les coûts de production. Or, lorsque j’ai lancé mon entreprise, l’un des premiers défis qui s’étaient présentés à moi était la gestion des déchets du chantier. Au début, j’ai cru faire un bon investissement en achetant un petit camion à benne au lieu de faire la location de conteneurs. Par contre, l’expérience s’est avérée plutôt mauvaise.

Le petit camion à benne d’occasion que j’ai acheté dans un encan s’est avéré être plus de trouble qu’autre chose. Au début, il fonctionnait bien et je me vantais que c’était un investissement tellement intelligent, car je n’avais pas à payer pour la location de conteneurs. Par contre, mon équipe et moi devions aller porter nous-mêmes les déchets au centre de tri. Or, si vous ne le saviez pas, certains d’entre eux à Montréal ont des horaires très restreints et n’acceptent souvent qu’une petite quantité de matériaux. Il fallait souvent se rendre à l’autre bout de la ville, à l’heure de pointe, pour aller y jeter les débris – une tâche fastidieuse qui prenait plusieurs heures. De plus, les coûts d’entretien du camion commençaient à devenir élevés : avec le carburant et les réparations, je me suis vite rendu compte que la location de conteneurs était beaucoup plus économique.

J’ai donc fait appel à l’entreprise de location de conteneurs Recybac. Grâce à eux, j’ai vite compris pourquoi tant d’entrepreneurs les choisissaient : c’est si simple! D’abord, on choisit la grandeur de conteneur qui nous convient. Ensuite, leur équipe courtoise vient le porter à l’adresse désirée et revient le chercher une fois rempli. Ce sont eux qui s’occupent du tri des déchets à l’écocentre… et il n’y a pas de frais cachés!

Décidément, le service de location de conteneurs est un investissement intelligent pour tous les entrepreneurs!

La location de conteneurs – un choix judicieux et sécuritaire

La location de conteneurs est bien plus qu’une solution pratique et écologique : il s’agit également d’une solution sécuritaire. En effet, encore aujourd’hui, beaucoup trop d’accidents arrivent sur les chantiers ou alentours des chantiers. Or, bien que ces accidents soient de causes multiples (équipement défectueux, manque de formation, témérité, etc.), il arrive souvent que la propreté du chantier soit en cause. Ces accidents ont souvent de lourdes conséquences pour la personne et son entourage.

La location de conteneurs pour la sécurité des travailleurs

Un chantier en désordre nuit grandement à la sécurité d’un chantier de construction. En effet, lorsque les matériaux de construction sont éparpillés un peu partout autour du chantier, le risque de s’enfarger de se cogner ou de tomber augmente grandement. De plus, sur les chantiers en hauteur, les matériaux qui ne sont pas disposés de façon adéquate risquent de tomber et de blesser une personne qui se retrouve en-dessous. Pour éviter ces accidents, il est possible de faire la location de conteneurs afin d’y jeter les débris et les déchets. En les concentrant au même endroit, on augmente grandement la sécurité du chantier.

La location de conteneurs pour la sécurité du voisinage

Les travailleurs ne sont pas les seuls qui peuvent se blesser dans un chantier de construction en désordre. Le voisinage – notamment les enfants qui jouent dans les alentours – sont bien souvent les premières victimes de malencontreux accidents. Les tiges d’acier, les clous, les électroménagers laissés à l’abandon et les autres déchets peuvent gravement blesser. Par conséquent, la location de conteneurs et une juste gestion des déchets permettent d’améliorer la sécurité des tout-petits.

Depuis plusieurs années, Recybac offre un service de location de conteneurs courtois et professionnel. Contactez-les afin de d’améliorer la gestion des déchets et, par conséquent, la sécurité de votre chantier de construction.

Livrer un conteneur à Montréal : pas toujours facile!

Il existe plusieurs entreprises de location de conteneurs à Montréal. Cependant, pour certains chantiers, elles ne se valent pas toute. En effet, certains quartiers de Montréal, notamment ceux près du centre-ville, comme le Plateau Mont-Royal ou Rosemont, ont été développés il y a de cela plusieurs années. Par conséquent, certaines rue et ruelles sont difficiles d’accès. Cependant, ceux qui désirent rénover leur appartement ou leur condo font face à un problème de taille, c’est-à-dire celui de la gestion des déchets.

Pour être en mesure de déposer son conteneur à Montréal sur la voie publique, c’est-à-dire sur la rue ou sur le trottoir, il faut une autorisation spéciale de la ville, ce qui peut s’avérer long et coûteux. Par conséquent, plusieurs personnes recherchent des solutions plus efficaces.

L’une de ces solutions est d’apporter le conteneur sur la ruelle. Cependant, ce ne sont pas tous les conteneurs qui peuvent être déposés à l’endroit désiré, surtout si la ruelle en question est étroite et sinueuse. Lorsqu’on magasine son entreprise de location de conteneurs à Montréal, on doit s’assurer qu’elle est en mesure d’offrir des conteneurs de petits formats variant entre 10 et 14 verges. De plus, la machinerie qui dépose le conteneur doit être en mesure de déposer et de ramasser le conteneur grâce à un système de treuil.

L’autre solution est de déposer le conteneur sur le terrain avant, si possible. Cependant, comme nous le savons, certains terrains sont très étroits. Encore une fois, il faut opter pour la plus petite taille de conteneur possible. Si les travaux sont grands, il faut vérifier si l’entreprise de conteneurs à Montréal offre un service rapide afin qu’elle puisse répondre à l’appel rapidement lorsque le conteneur sera rempli.

L’entreprise Recybac offre un service de location de conteneur rapide et efficace en plus de livrer une grande variété de tailles de conteneurs variant de 10 à 40 verges. Par conséquent, elle est bien adaptée à la réalité montréalaise.

Les ventes vont bien pour Honda Canada

Décidément, la première moitié de 2014 est très fructueuse pour les concessionnaires Honda du Canada, qui voit une augmentation des ventes de 8,7 % par rapport à la même date en 2013. Voici un compte rendu détaillé de cette croissance impressionnante.

Les meilleures performances

Il va sans dire que la voiture la plus populaire dans n’importe quel concessionnaire Honda est la Civic. Avec plus de 30 000 véhicules vendus à travers le pays depuis janvier 2014, elle reste toujours de loin le numéro un. En deuxième place, on retrouve le CR-V avec près de 17 000 unités vendues, une croissance de 1,2 % par rapport à l’année précédente.

Celle qui nous impressionne le plus, c’est la Honda Fit qui connait une croissance de 77,3 % dans les ventes par rapport à 2013. Elle monte donc en quatrième place, derrière la Civic, l’Accord et l’Odyssey. La Fit s’avère donc être très prometteuse pour l’année prochaine, avec sa nouvelle motorisation et sa nouvelle transmission à variation continue.

Les moins bonnes performances

Certains modèles n’ont pas réussi à obtenir une croissance aussi fulgurante que les autres. La Honda Accord, par exemple, ne s’est pas aussi bien vendue qu’en 2013, et ce, même avec l’introduction du nouveau modèle hybride. Elle conserve tout de même sa troisième place avec près de 9000 unités vendues.

Le Crosstour aurait bien besoin d’une cure de jeunesse. Avec ses 412 unités vendues dans les concessionnaires Honda du pays, elle ne fait pas bonne figure. En fait, c’est une diminution de 33 % par rapport à 2013.

Les moins vendues

Bien que le Ridgeline et le Crosstour n’affichent pas de bonnes performances (moins de 1000 unités vendues à travers le pays), c’est plutôt le Honda CR-Z qui affiche la pire performance, malgré son augmentation des ventes de 50 %. En effet, les concessionnaires Honda n’ont réussi qu’à en vendre 48 à l’échelle nationale

Malgré quelques modèles moins vendeurs, Honda Canada a connu une augmentation de 8,7 %. Ils ont donc raison de se réjouir!

Une semaine dans la vie d’un conteneur

Vous vous demandez ce qui arrive en une semaine à un conteneur de location servant au dépôt de débris de construction? De l’entrepôt à l’écocentre, le conteneur fait un chemin palpitant pour s’assurer que le tout soit effectué dans le plus grand respect de l’environnement.

Lundi matin : appel du client

L’entreprise de location de conteneurs reçoit l’appel du client. Comme plusieurs entreprises offrent un service rapide du conteneur à l’intérieur de 4 heures, l’équipe se met immédiatement à la tâche. Le camionneur charge le conteneur sur le camion grâce à un système de chargement hydraulique et se rend chez le client.

Lundi midi à mercredi après-midi : le remplissage

Le conteneur est chez le client! Le camionneur le dépose délicatement à l’endroit indiqué, en prenant bien soin de ne rien abîmer. Le client, qui est un entrepreneur professionnel en construction, a besoin d’un conteneur pour changer le toit d’une maison de ville. Il y aura des débris de bois et des bardeaux de toit. Ils auront probablement fini mercredi soir. Pendant la semaine, le conteneur se remplit… et le soir fatidique arrive : mercredi après-midi, le conteneur est plein. L’entrepreneur a bien estimé la durée des travaux : il a aussi terminé. Le camionneur revient pour prendre le bac bien rempli.

Jeudi matin : le centre de tri

Les débris de construction sont la plupart du temps recyclables. C’est primordial de les emmener au centre de tri de LaSalle. L’équipe s’occupe donc de trier les matériaux aux bons endroits pour que ces déchets bénéficient d’une deuxième vie.

Jeudi après-midi : le retour au bercail

Une fois le tri effectué, le conteneur retourne au bercail par camion. Il se reposera dans l’entrepôt jusqu’à ce qu’un client appelle pour le louer… et le cycle recommence de plus belle!

Les divers services Honda

Quand on pense concessionnaire, on pense véhicule neuf. Ce n’est toutefois pas tout ce qui est proposé par Honda concessionnaire. En effet, dans leur point de service à Terrebonne, Honda concessionnaire propose à la vente des véhicules neufs de l’année, mais aussi des véhicules d’occasion. Comme on pouvait s’y attendre, puisqu’il est possible de laisser notre ancienne voiture en échange lorsqu’on achète une voiture.

Toutefois, vous trouverez aussi des services après-vente tel que l’entretien du véhicule. Avec ses 17 points de services sans rendez-vous pour un entretien général, vous êtes certain de trouver un endroit près de chez vous pour faire effectuer l’entretien.

L’avantage d’aller chez Honda concessionnaire c’est que dès qu’une pièce doit être changée, vous êtes assurés qu’elle le sera par une pièce d’origine Honda. Ainsi, vous êtes assurés que le tout fonctionnera sans problème par la suite.

De plus, Honda concessionnaire à Terrebonne offre un service de carrosserie chez leurs affiliés Carrosserie CPA Terrebonne. En utilisant ce service, vous êtes assurés que des pièces d’origine Honda seront utilisées pour réparer votre carrosserie. Vous pouvez de plus faire appel à ce service pour de la prévention ou pour faire faire une remise à neuf. Vous pourrez par conséquent l’utiliser encore longtemps ou si vous préférez une Honda neuve, vous aurez maximisé la valeur de revente.

Finalement, Honda innove grâce à la mise en place d’un menu d’entretien propre à chaque type de véhicule. Ainsi, vous êtes assurés qu’au moment de l’entretien de votre véhicule, tous les points devant être vérifiés sur votre véhicule le seront.

En somme, la prochaine fois que vous aurez besoin de faire entretenir votre véhicule Honda ou pour toute question, pensez à Honda concessionnaire.

L’innovation chez Honda

Dans le haut du palmarès des entreprises les plus innovantes du magazine Business Insider dont le rang est déterminé par le pourcentage des revenus investit dans la recherche et le développement. Honda est surtout connu pour ces moteurs qui font avancer nos automobiles et motos, mais ils se concentrent sur plusieurs autres innovations.

Bien évidemment, vous ne pourrez trouver tout leur produit chez un concessionnaire Honda près de chez vous, mais une présentation de leur produit n’est pas moins intéressante et pourrait vous rappeler de vieux souvenirs.

Bien évidemment, votre concessionnaire Honda tient dans son inventaire de présentation tous les modèles de voiture en vente au Québec. Je doute toutefois qu’il soit en mesure de vous offrir le HA-420 HondaJet, un avion rentrant dans la catégorie de petits avions d’affaire à réaction. Présentée au public en 2003, la production aurait débuté il y a tout juste 1 an soit en 2012.

Cet avion est probablement hors de prix pour votre budget, mais Honda c’est aussi faire dans l’abordable. Ainsi en plus des véhicules que vous retrouverez chez votre concessionnaire Honda il est possible de s’acheter une moto Honda ainsi que plusieurs produits qui fonctionnent grâce à un moteur Honda.

Ainsi lorsque vient le moment de vous acheter un produit pour entretenir votre terrassement vous pensez à une tondeuse à gazon ou un tracteur selon la grandeur de votre terrain et l’aménagement. Sachez que Honda en fabrique tout comme il fabrique de gentilles tondeuses robot qui tondra votre terrain sans que vous ayez en vous en occuper.

Et qui n’a jamais entendu parler du robot Asimo? Dont la première version fut présentée en 2000 et la cinquième version en 2011. Vous ne retrouverez certainement pas Asimo chez votre concessionnaire Honda, mais ces amis les voitures seront clairement présentes.

4 moyens faciles pour financer ses recherches

Vous êtes un jeune inventeur ou un jeune scientifique et vous voulez révolutionner le monde? Vous avez plein d’idées brillantes à développer pour améliorer la façon dont nous vivons? Avoir des idées, c’est bien beau! Mais encore faut-il de l’argent pour concrétiser le tout! Du crédit d’impôt pour la RSDE au financement participatif, voici quelques sources d’argent qui vous permettront de réaliser vos rêves!

Les subventions privées et publiques

Certains programmes gouvernementaux, comme les Fonds de recherche Société et culture du gouvernement du Québec, offrent des subventions aux jeunes entrepreneurs dans le domaine scientifique. Informez-vous auprès d’eux! De plus, si vous œuvrez dans un domaine spécifique, vous pouvez aussi bénéficier de certaines subventions privées. Faites une recherche sur Internet et faites une soumission!

Le crédit d’impôt pour la RSDE

Si vous avez des employés effectuant des travaux de recherche scientifique ou de développement expérimental, vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt pour la RSDE. Ce crédit vous permettra d’économiser beaucoup d’argent sur votre prochain rapport d’impôt fédéral. Petit « hic » : la demande étant difficile à remplir, il est recommandé de faire affaire avec des professionnels pour vous assurer de recevoir le crédit auquel vous avez droit.

Les investisseurs privés

Avez-vous regardé l’émission Dans l’œil du Dragon sur les ondes de Radio-Canada? Si votre projet s’avère rentable à court ou moyen terme, les investisseurs privés pourraient vous donner un coup de pouce financier. Le hic? Il faut s’assurer de faire confiance à ces investisseurs : ceux-ci investissent en échange d’une partie de votre entreprise.

Le financement participatif

Avec internet, il est facile de parler de ses projets au monde entier. Des sites comme Kickstarter et Indiegogo vous permettent de ramasser de l’argent, et ce, dans vos propres termes : vous n’avez pas à céder une part de votre entreprise à vos financeurs. Le financement participatif est particulièrement lucratif si vous voulez inventer un gadget révolutionnaire à la fine pointe de la technologie.

Ne laissez pas un manque d’argent vous empêcher de réaliser vos rêves! Utilisez à bon escient les ressources qui sont à votre disposition!

Et vous, comment comptez-vous réaliser vos projets?

Le port de Montréal – la pièce maitresse de notre métropole

Où retrouve-t-on le plus de conteneurs à Montréal? Au port de Montréal, bien évidemment! En fait, saviez-vous qu’il s’agissait de l’un des ports les plus importants de l’Atlantique Nord pour le trafic et pour le transport de conteneurs? Voici un aperçu de l’un des endroits les plus méconnus de notre grande métropole québécoise.

Des conteneurs à Montréal… à perte de vue!

Le port accueille chaque année près de 20 millions de tonnes de conteneurs à Montréal. On parle ici de 18 000 emplois reliés directement et indirectement au transport et à la manutention de conteneurs, et plus de 2 milliards de revenus annuels. Les conteneurs à Montréal sont dispersés autour des 11 quais, partant du pont Victoria et allant jusqu’à Pointe-aux-Trembles. Il y a même une partie du Port située Contrecœur. Le port de Montréal s’étend à plus de 26 kilomètres sur la côte de l’Île. La partie du port non-interrompue la plus longue s’étend à plus de 9 kilomètres de l’est du Vieux-Port de Montréal jusqu’à la promenade Bellerive.

Le pétrole

Le Port de Montréal n’accueille pas que des conteneurs. En effet, on retrouve les quais pétroliers à Montréal-Est et à Pointe-aux-Trembles. Ces quais permettent d’exporter les produits du pétrole finis vers les marchés étrangers, et d’importer le pétrole brut nécessaire pour les raffineries montréalaises.

Le tourisme

Plusieurs navires de croisières font escale à Montréal. En 2010, nous avons eu droit à 46 escales de navires de croisières, ce qui totalise plus de 40 000 touristes. Le Vieux-Port, de son côté, est une destination touristique incontournable. On y retrouve, entre autres, le Centre des sciencesde Montréal, le musée Pointe-à-Callières, un port de plaisance, des spectacles, des restaurants, et bien plus encore!

Malgré la forte présence du transport aérien, le transport maritime a encore une place très importante dans l’économie montréalaise. D’ici la fin de l’été, prenez une ou deux journées pour vous promener au Vieux-Port et sur la promenade Bellerive pour découvrir (ou redécouvrir) ce joyau caché!

Quelle activité préférez-vous faire au Vieux-Port?

Image gracieuseté de Wikipédia

Le concessionnaire du futur

Les concessionnaires automobiles n’ont que très peu changé depuis leur création. En effet, la formule est pratiquement restée la même depuis près de 100 ans. Pourtant, avec l’arrivée des réseaux sociaux, du Web 2.0 et des nouvelles technologies, on assiste à un grand changement de mœurs. Pour pallier ces changements, voici ce que devra faire le concessionnaire du futur.

Une approche branchée

Le concessionnaire du futur devra être branché. Il devra utiliser les nouvelles technologies pour rejoindre une clientèle plus large : magasiner sa voiture sur Internet, pourquoi pas? Une salle de montre branchée avec du WiFi, un simulateur de conduite et des tablettes pour construire le modèle de ses rêves, pourquoi pas non plus? Les concessionnaires devront bientôt offrir la meilleure expérience d’achat possible et, par le fait même, utiliser tout ce que la technologie peut leur offrir.

De multiples marques en une seule et même place

Retrouve-t-on une seule sorte de céréales à l’épicerie? Bien sûr que non! Le concessionnaire du futur offrira plusieurs choix de voitures venant de fabricants différents. On pourrait même assister à des concessionnaires thématiques, comme des concessionnaires écolo qui ne vendraient que des voitures hybrides et électriques.

S’adapter au changement de la clientèle et aux nouveaux types de véhicules

Voitures hybrides, électriques, et bientôt… les voitures qui se conduisent toutes seules! Voilà des innovations qui changeront la façon avec laquelle on se véhicule. Avec ces voitures nouveaux-genre, une nouvelle clientèle fera son apparition. En effet, qui dit « voiture qui se conduit toute seule » dit « nouveaux clients ». Je parle ici d’une clientèle plus jeune (voitures adaptées aux enfants, voitures pour les personnes âgées en perte d’autonomie, etc. Le concessionnaire du futur (ainsi que les fabricants) devront s’adapter à cette réalité et offrir des solutions alléchantes pour cette nouvelle clientèle.

Et vous, que pensez-vous du concessionnaire automobile du futur?